Loi 86; modifiant…des commissions scolaires [Mémoire et Transcription]

  • Version
  • 4 Download
  • 817.14 KB File Size
  • 2 File Count
  • March 22, 2016 Create Date
  • April 18, 2016 Last Updated
FileAction
PrésentationPL86TranscriptionFR.pdfDownload 
2016 Townshippers' - Mémoire sur le projet de loi 86.pdfDownload 

Mémoire de l’Association des Townshippers en réaction au 
Projet de loi no 86 : Loi modifiant l’organisation et la gouvernance des commissions scolaires en vue de rapprocher l’école des lieux de décision et d’assurer la présence des parents au sein de l’instance décisionnelle de la commission scolaire

22 Mars 2016

Vue d’ensemble
Le gouvernement du Québec a proposé une législation sous la forme du projet de loi 86 qui aurait pour effet de changer substantiellement la façon dont l’éducation publique dans les écoles primaires et secondaires est régie. Plusieurs des dispositions de ce projet de loi visent des changements qui donneront une voix considérablement accrue tant aux parents qu’aux éducateurs professionnels dans le processus de prise de décision affectant la façon dont les écoles sont administrées.

 

L’Association des Townshippers appuie pleinement la position selon laquelle les parents, les professionnels de l’éducation et les membres de la communauté doivent avoir une voix plus forte, et non plus faible, dans la gouvernance des écoles et les services qu’elles offrent à la fois aux élèves et à la communauté. Ce projet de loi fournit une occasion bienvenue d’examiner de près l’importance de ces structures de gouvernance au niveau de la commission scolaire et d’examiner comment améliorer les processus de prise de décision au niveau de l’école qui amélioreront l’éducation des jeunes de la minorité d’expression anglaise, particulièrement en ce qui concerne le programme scolaire, la pédagogie et la réussite scolaire. L’article 72, section 207.1, et l’article 73, section 209.1, semblent définir la mission et le mandat nécessaire pour remplir cette exigence et semblent constituer, de multiples façons, une fondation solide en vue d’un changement constructif. Toutefois, nous exigeons respectueusement, avant que le présent gouvernement mette de l’avant cette réforme, que soient examinées les trois préoccupations suivantes dans le contexte de l’impact sur une population rurale minoritaire déjà aux prises avec la pauvreté, le sous-emploi et la migration vers l’extérieur.

X
X